IMAGE : PARABLE VISION ART PAR CAMERON GRAY : parablevisions.com

Discorde ©

La discorde est le désaccord, le dissentiment violent qui oppose des personnes entre elles et les dresse les unes contre les autres : semer la discorde ! Voilà l’une des caractéristiques propre à l’humain, évoluant dans une société habituée aux conflits sous prétexte de n’importe quelles raisons, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, pourvu que la pagaille, le désordre et le trouble l’emportent au plus fort, quitte à tout détruire sur son passage, détruisant terres et mers… Ainsi, de nombreux sujets sont détournés de leurs véritables sens, pour manipuler plus facilement la société au travers de l’information, un savoir qui guide et dirige l’ensemble de celle-ci.

La discorde est donc un thème comprenant de nombreux sujets à haute tension, qui ont pour effet autre chose qu’un simple doigt mit malencontreusement dans une prise électrique. Parlons alors de ces choses qui font grincer des dents, perdre de la salive et tourner les têtes en fonction des personnalités, rien qu’en évoquant leurs noms : immigration, politique, religion, drogue, écologie, culture, guerre ou encore l’homosexualité. Tient ! Parlons-en de l’homosexualité ! Clac !!! Quelques dents viennent de se casser chez certaines personnes tellement elles ont grincé fort à l’idée de partir sur ce sujet-là, qui plus est, pas évident quand on n’est pas directement concerné. Je me lance quand-même, car au final cette réalité nous atteint tous d’une manière ou d’une autre comme pour toutes autres discordes.

Honnêtement, J’ai longtemps pensé que l’homosexualité n’était pas « normale » mais à force d’évoluer et de méditer sur divers sujets, j’ai pu constater qu’il y avait toujours une raison pour chaque chose. Nous disons souvent que la vie est bien faite, alors même si ça me paraît encore bizarre de voir deux personnes du même sexe s’embrasser, tellement mon état d’esprit a été influencé depuis mon enfance, j’ai aujourd’hui une vision plus réaliste du sujet et sur l’ensemble de notre société actuelle, ce qui me conduit aujourd’hui à m’exprimer sur l’homosexualité d’un autre point de vue.

Pour commencer et relativiser ma première pensée… Si l’homosexualité était « un défaut de fabrication de la nature » il devient évident qu’il n’y en aurait pas autant dans le monde. Ensuite, prenant en considération que l’être humain n’a plus de prédateur animal, on imagine bien que cela a pu stopper la régulation de sa mort dans la chaine animalière et en conséquence provoquer une expansion hors norme de son espèce sur terre. Dans une certaine logique, cela laisse à penser que son métabolisme lié à l’écosystème puisse s’être diversifié dans ses connexions neuronales, afin d’émettre une influence psychique vers une nouvelle régulation inversée, créant donc une attirance chimique de même groupe dans le but de ralentir naturellement la multiplication humaine. Autrement dit, une orientation instinctive de notre mode d’accouplement sexuel, afin de contribuer à l’équilibre général. Voilà de quoi avancer pour continuer le cheminement de ce sujet délicat, que sans ce processus de maintien, je me demande bien à combien s’élèverait le nombre de notre population mondiale déjà excessif. Mmmmouais ! Même avec ça, je crains que ça ne soit suffisant pour arrêter notre ascension démographique, mais est-ce-là encore le véritable problème ? La terre est immense et remplie d’innombrables ressources pour tout être vivant, s’ils sont partagés et consommés naturellement tels qu’ils nous sont offerts par notre mère nourricière. Nous tuons les animaux pour consommer leur viande pour ne pas dire leur chair, responsable de 60% du cancer du côlon. Nous nous gavons de produits inventés et fabriqués dans des usines qui dérèglent et rendent malade nos organismes vitaux, tel que le lactose alors que notre intestin n’est pas fait pour le digérer, et pourtant on remplit nos réfrigérateurs de lait, de crème fraiche, de gruyère, de fromages de toutes sortes, de yaourts et que sais-je encore ! Une réalité qui crée une fois de plus de grandes discordes entre les conscients et inconscients, les responsables et irresponsables, les actifs et passifs,  les altruistes et égoïstes…

Pour reprendre mon raisonnement, énormément de personnes abandonnent leurs enfants dans le monde de tellement de manière, suivant leur situation et contexte géographique, qu’ils atterrissent dans des orphelinats, se retrouvent en vente sur internet, soient échangés ou encore laissés à l’abandon et tombent dans des milieux non recommandés, faisant malheureusement pour beaucoup d’entre eux, des délinquants et rebuts de la société. Un destin pour ainsi dire fataliste, alors qu’ils pourraient recevoir une meilleure éducation chez un couple ne pouvant pas avoir d’enfant, aussi bien hétérosexuel qu’homosexuel. « Surtout pas ! » crient encore au scandale énormément de gens. Le mot « HOMOSEXUEL » sonne dans nos oreilles comme une insulte ou quelque chose de négatif, mais pourquoi ? Parce qu’on nous a éduqué dans une culture qui rabâche à longueur de temps que ça n’est pas normal, ce qui nous enseigne par conséquence le rejet d’autrui. A cause d’homophobes, beaucoup d’entre eux se suicident, comme autant d’hétéros le font pour d’autres raisons et persécutions. L’homosexualité n’est pas une maladie mais une attirance différente, comme pour les goûts et les couleurs, ça ne se choisit pas et ne se discute pas, chacun doit agir avec ce qu’il ressent tant qu’ils ne s’attaquent à personne et ne détruisent rien. Après, il ne s’agit pas de savoir pour les plus sceptiques si l’homosexualité est véritablement naturelle ou non, mais pensez bien qu’ils n’ont strictement rien à voir avec les pédophiles, les violeurs etc. Les comparer encore à ce genre de déséquilibrés à notre époque devient quand-même abusif, il faut avancer ! Ou alors on garde nos pensées archaïques et demain on enlève de nouveau le droit de vote aux femmes pour commencer, bah oui, comme il y a encore beaucoup d’hommes qui se croient supérieurs à « elles », allons-y dans la connerie, et même si ce n’est pas naturel, laissons les choses se faire, pas de soucis, n’essayons surtout pas de faire changer les mentalités… Et puis tant qu’à faire, laissons « les forts » casser la figure « aux faibles », les capitalistes voler les pauvres, les industriels éduquer la population, les riches dominer le monde… Je dis ça parce qu’il est important dans notre société, de prendre conscience du véritable effet « positif ou négatif » provoqué par chacun de nos actes. Ce n’est pas évident, surtout quand il est plus facile de critiquer et d’attaquer pour « X » raisons, ou encore de fermer les yeux en laissant les choses se faire, mais ce n’est certainement pas ça qui nous changera fondamentalement.

Les homosexuels sont des personnes concrètement normales se confrontant aux mêmes problèmes que n’importe qui dans cette société. J’ai travaillé dans l’animation avec des enfants, dont certains avaient des parents homosexuels, ce qui ne changeait en rien leurs relations aux autres. Je peux donc affirmer que je préfère voir un enfant grandir avec le sourire au milieu d’un couple gay, qui au passage ne fera pas de lui un futur homosexuel, que de les voir grandir seuls sans stabilité affective ni repère pour leur avenir, tout aussi négatif pour eux que pour le reste de la société. Si des enfants élevés par des homosexuels se retrouvent malheureux, ce n’est pas parce qu’ils ont des parents gays, mais parce qu’ils sont moqués et rejetés par des personnes se disant « normales », à leur tour victimes car influencées par d’anciennes pensées, et donc dépourvues de bon sens. Une spirale infernale qui ne prendra fin que par notre volonté à voir différemment du passé. Maintenant, comme il faut tout préciser, je ne dis pas non plus que tous les homosexuels sont biens et aptes à éduquer des enfants, pas plus que certains couples hétérosexuels qui comme tout le monde ont leur propre caractère et personnalité qui fait de chaque personne un bon ou mauvais parent.

Pour tous les homophobes, qu’ils se rassurent, approuver et normaliser l’homosexualité ne fera pas d’eux des homosexuels. Pour les refoulés, ils se libèreront et vivront plus heureux avec eux-mêmes, ainsi que certains homosexuels aux comportements extravertis en guise de rébellion due aux injustices subies. Quand une personne voit un homosexuel au comportement ou allure « extrême » et qu’elle se dit « Merde alors, je ne veux pas que mon enfant grandisse avec ce genre d’individu ! » par peur de voir sa progéniture le devenir, elle ne pense pas que c’est peut-être dû justement à ce genre de comportement, « Que ce genre d’individu » en arrive là, et qu’on finit donc tous malgré nous par provoquer ce qu’on ne veut pas.

Il n’y a pas à avoir peur « de la Gay attitude 🙂 ». En réalité, tout ça semble « normal »  puisque cela existe depuis la nuit des temps, sans parler « QUE des êtres humains », les animaux terrestres et aquatiques ou encore les végétaux le sont aussi ! Et on ne parle pas de choses qui pourraient être encore plus étranges comme les hermaphrodites qui possèdent les organes reproducteurs des deux sexes ! Sans blague… même les organismes cellulaires, les étoiles et les galaxies s’assemblent sans se demander si elles sont homosexuelles :-). Honnêtement, ma vision sur le sujet a complètement changé et mon « moi d’avant »  n’aurait jamais pensé que je finirais par dire ce genre de choses. Les mœurs et les mentalités doivent continuer à évoluer et s’acquitter de ce genre de faux problèmes, si l’on veut vivre un jour sereinement, en paix dans ce monde, grâce au respect et à l’altruisme de chacun d’entre nous. A notre époque du 21ème siècle, alors même que nous sommes loin de tout comprendre et à nous torturer pour savoir pourquoi il y a tant de souffrances, si la nature est bien faite, il est temps pour nous de voir et concevoir les choses autrement, même si elles ne paraissent pas encore logiques pour l’ensemble de humanité. Non seulement sur l’homosexualité ou autres discordes, mais aussi sur tout ce que génère notre société dans sa façon de penser et d’agir, nous devons continuer notre développement et transmettre une nouvelle éducation à nos enfants, qui transformera et créera tout cela pour une nouvelle ère plus épanouie de notre civilisation.

Dooeils

L’esprit libre dans un corps libre.

 

Laisser un commentaire